Radiance

/ Nouvelles

MARKETING D’INFLUENCE 101 : 5 BONNES PRATIQUES POUR UNE STRATÉGIE EN BÉTON

10 Août

Comment exploiter ces plateformes si efficaces pour vos marques?

Chez Substance / Radiance, on croit qu’une stratégie intégrée aux autres efforts numériques est clé, et on aime partager nos connaissances. Selon Rakuten Marketing, 80% des consommateur·rice·s ont acheté quelque chose à la recommandation d’un·e influenceur·euse. Ce n’est pas négligeable.

C’est quoi le marketing d’influence?

Le marketing d’influence, c’est une tactique marketing adaptée aux plateformes sociales qui est à mi-chemin entre le marketing traditionnel et les relations publiques. Ça consiste à s’appuyer sur des leaders d’opinion — autrement dit, les influenceur·euse·s — pour promouvoir un bien ou service.

En utilisant un tiers parti pour faire parler de sa marque, on se présente à de nouveaux publics engagés et intéressés par un créneau précis. Au lieu d’interrompre leur expérience médias sociaux avec une publicité, on intègre nos messages dans du contenu qu'ils consomment déjà, captant ainsi leur attention et bénéficiant d’un meilleur taux d’engagement.

5 bonnes pratiques en marketing d’influence

1. Se fonder sur une stratégie calculée.

Votre stratégie de marketing d’influence ne peut pas être élaborée en vase clos. C’est essentiel de s’appuyer sur une stratégie de communication déjà établie et d’en découler vos campagnes d’influence.

Comme toute autre tactique marketing, gardez en tête votre cible et vos objectifs. Considérez quelles plateformes privilégier, combien de contenus sont nécessaires et quels messages clés seront communiqués à quels moments. Et ne négligez pas votre stratégie média.

Sans répondre à ces questions, on ne peut pas orienter l’influenceur·euse de manière adéquate. Pour de meilleurs résultats, il faut guider le talent pour aligner sa production avec vos objectifs, ce qui n’est pas possible sans une stratégie réfléchie.

2. Identifier les bon·ne·s créateur·rice·s pour nos objectifs

    Pas tous les profils sont égaux ! Choisir les bon·ne·s influenceur·euse·s pour vos cibles et vos objectifs est primordial. Il faut juste garder plusieurs choses en tête.

    Premièrement, l’atout majeur du marketing d’influence est son authenticité. Les publications en collaboration avec votre marque doivent s’insérer harmonieusement parmi les contenus des leaders d’opinion. Optez donc pour des talents qui pourraient parler de votre marque outre un partenariat. Plus l’alignement entre vos messages clés et ceux de l’influenceur·euse est naturel, plus le contenu sera authentique et plus il résonnera avec l’audience.

    Prenez aussi en considération que les profils sélectionnés représentent en quelque sorte votre marque. Les personnes que vous choisissez ne sont pas des ambassadeur·rice·s, mais iels vous reflètent, alors assurez-vous de miser sur des gens qui incarnent votre vision.

    3. Choisir la taille de la communauté d’un·e créateur·rice pour nos objectifs

      La taille d’une communauté en influence joue un rôle dans la stratégie. On pourrait avoir tendance à penser que plus l’influenceur.euse a d’abonné.e.s, mieux c’est. Faux ! On trouve plusieurs types de profils : les célébrités, les macro-influenceur.euse.s, les niche-influenceur.euse.s et les micro-influenceur.euses. L’idée, c’est de choisir différent·e·s influenceur.euse.s pour différents objectifs.

      Avec leur nombre important d’abonné·e·s, les célébrités et les macro-influenceur·euse·s offrent une portée beaucoup plus vaste, donc c’est la voie à suivre pour accroître la notoriété de la marque. Mais, l’investissement est plus important, et c’est parfois moins efficace pour la conversion, vu leur distance avec leur audience. Si vous ciblez un marché spécifique, assurez-vous que la majeure partie de la communauté se retrouve dans votre marché cible.

      Les influenceur·euse·s niches centrent leur contenu autour d’un centre d’intérêt particulier plutôt qu’autour de leur vie. Mais leur communauté n’est pas nécessairement petite! Les macro- et niche-influenceur·euse·s permettent de rejoindre un grand public, mais bénéficient d’un meilleur taux d’engagement. Si vous ciblez une clientèle spécifique avec des intérêts précis, un mélange de macro-influenceur·euse·s et de niches permettra de sensibiliser votre cible et de maximiser l’engagement.

      Les micro-influenceur·euse·s ont généralement des taux d’engagement et de conversion plus élevés en raison de leur type de contenu et de leur nombre d’abonné·e·s. Leur public plus restreint leur permet une proximité et une relation privilégiée avec leur communauté. Ce type d’influence se rapproche davantage au bouche-à-oreille, tels les conseils de nos pairs ou de notre famille, ce qui incite plus fortement les gens à acheter.


      4. Profiter de la co-création

        La co-création, c’est une approche agile qui mise sur l’expertise et la vision des créateur·rice·s de contenu. Alors que certaines campagnes consistent à laisser les influenceur·euse·s publier sur leurs canaux, la co-création propose de réutiliser les contenus créés par les personnalités web sur nos propres plateformes. Ainsi, la personne d’influence porte à la fois les chapeaux de directeur ou directrice artistique, de styliste et de photographe.

        Cette tactique permet aux marques de réaliser de grands projets créatifs, peu importe leur budget. Avec un coût de production moins élevé que le contenu à l’interne ou avec une boîte externe, les résultats sont authentiques et engageants, avec un côté lifestyle difficile à obtenir en studio. Le placement de produit est naturel et organique, pour du contenu qui s’intègre aussi bien à la plateforme des créateur·rice·s qu’à la vôtre.

        5. Rester à l’affût des nouvelles plateformes et leurs avantages

          L’évolution constante des différentes plateformes sociales peut être difficile à suivre. Restez à l’affût de ces changements pour savoir où se trouvent vos cibles, et pouvoir élaborer une stratégie de publications croisées pour maximiser votre impact.

          Avec plus de maturité derrière elle, Facebook est une plateforme qui rejoint davantage les personnes plus âgées. Autrefois le nouveau venu, Instagram se retrouve maintenant dans une période plus stable, attirant majoritairement les publics entre 18 et 35 et demeure la plateforme par excellence pour le marketing d’influence.

          Quant aux jeunes, l’arrivée explosive de TikTok a entraîné une migration vers la plateforme, et beaucoup prévoient que ce géant détrône Instagram dans le futur proche. Qu’est-ce que ça implique ? On constate un engouement prononcé pour la vidéo courte, peu importe la plateforme. C’est primordial de se coller aux codes de chaque plateforme pour optimiser la performance du contenu pour lequel on paie.

          Par contre, certains se ressemblent et nous permettent de publier le même contenu sur deux plateformes pour viser différentes cibles avec des habitudes variées. On parle ici de publication croisée, ou de cross-posting. En plus d’économiser sur les frais de production, on maximise la portée pour une meilleure notoriété.

          En bref

          Le marketing d’influence est une tactique de grande valeur pour vos efforts sur les réseaux sociaux. Lorsqu’on choisit des créateurs·rice·s de contenu pour notre marque, on bénéficie de leur portée pour atteindre une cible engagée et favoriser une opinion positive. N’oubliez pas : les créateur·rice·s de contenu restent des êtres humains et non des machines. Entretenir une relation privilégiée avec les talents peut mener loin.

          Maintenant, à votre tour. Mettez nos meilleures pratiques en œuvre et cultivez votre influence. Et si jamais vous avez besoin d’un petit coup de pouce pour vos stratégies numériques, on peut toujours se piquer une jasette.

          Tant qu'à être là